Oui, aujourd’hui journée en dents de scie au niveau des émotions : entre rires et larmes, douce paix et angoisse. La première et pas la dernière, je pense.

            La paix d’abord car nous avons pris la résolution de prendre dorénavant notre temps d’ado* ENSEMBLE dès la fin du p’tit dèj. Et comme notre bureau est à 5 mètres du Saint Sacrement* il suffit de trimbaler nos fauteuils au pied du tabernacle. Quelle grâce, quel cadeau  d’avoir la possibilité de nous exposer aux rayons XXXXX d’Amour du Seigneur, avec autant de facilité, au moment où nous sommes si démunis !

            Et puis rires après que  Jean-Marc ait téléphoné à deux amis, pour leur annoncer sa maladie : son médecin traitant du Lot, et notre notaire. Tous deux, conternés par la nouvelle, lui ont donné sans le savoir un « tonique coup de fouet » pour « ranger ces papiers et tout mettre en ordre… Sabine il faut que tu m’aides ! ». Alors nous avons commencé à ranger, classer, ordonner, trier, grouper, archiver son bureau…  y avait du boulot et c’est pas fini !

            Enfin mes larmes quand nous parlons « décisions à prendre… », « Comptes bancaires à régulariser… » etc…  Puis je me ressaisis et on passe à table! Tous les deux ! Ensemble ! Vive la Vie !

Petit lexique à l'usage des non-initiés

*Ado : comme Adoration : activité spirituelle à la portée de toutes les bourses et de tous les états de vie qui consiste à se mettre assis ou à genoux pour ne rien faire (jusque là ça va), tout en se laissant faire par Celui qu’on adore à savoir : le Créateur de tout l’Univers depuis le commencement du monde et jusqu’à la fin des temps ! Dieu, quoi ! Et c’est là que c’est chaud… et pas si facile, car entre l’impression de perdre son temps ou de s’ennuyer  ou de rater quelque chose de vachement plus important, on a vite la tentation de se carapater. C’est aussi le moment propice pour « méditer » : occupation qui revient à la mode !

*Saint Sacrement : C’est Jésus dans son expression la plus pauvre (après la crèche de Bethléem) c'est-à-dire contenu dans un morceau de pain (une hostie) tout plat, blond  et rond qui renferme tous les pouvoirs d’Amour incommensurable de notre Dieu. S’il se fait si petit c’est juste pour qu’on n’ait pas peur de Lui ! (Dixit Ste Thérèse de l’Enfant Jésus)